Loading





Un manque d’action pour proteger les populations de saumons du Québec

Le manque d’action pour protéger les populations de saumons atlantiques sauvages au Québec déçoit amèrement la FSA

Pour diffusion immédiate                               
Le 11 mai 2015

St. Andrews (N.-B.)—La Fédération du saumon atlantique (FSA) est amèrement déçue d’apprendre que Laurent Lessard, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFPP), ne mettra pas en place de mesures vigoureuses pour contrer le déclin des populations de saumons atlantiques sauvages au Québec.  D’après l’annonce du 8 mai en provenance du MFFP, seulement 16 rivières parmi 118 seront en remise à l’eau obligatoire dès l’ouverture de la saison de pêche 2015.

La Fédération québécoise pour le saumon atlantique (FQSA), conseil régional du Québec de la FSA, avait conseillé au ministre de prendre des mesures rigoureuses dans la foulée d’une résolution adoptée à l’unanimité réclamant la remise à l’eau de tous les grands saumons sur l’ensemble des rivières au Québec, à l’exception des rivières à saumon situées dans le Nord, jusqu’à ce qu’un plan de gestion soit mis en vigueur.

« Le ministre aurait eu l’occasion de faire preuve de leadership tant à l’échelle nationale qu’internationale, indique Charles Cusson, directeur des programmes au Québec de la FSA. Nous sommes très déçus d’apprendre qu’il n’a pas suivi les conseils de la FQSA. Il ne semble pas non plus avoir pris en considération ce que nous avions à lui dire. Nous attendons avec impatience la mise en place d’un plan de gestion de la ressource en 2016 et nous espérons que ce plan présentera, à long terme,  plus d’avantages pour les populations de saumons atlantiques sauvages du Québec que ce qui a été annoncé vendredi dernier. »

Les dernières données sur les montaisons de saumons atlantiques sauvages dans les rivières du Québec pour la saison 2014 ont été rendues publiques en janvier dernier, avivant l’inquiétude de la Fédération du saumon atlantique au sujet de la baisse du nombre de saumons retournant dans nos rivières et de l’augmentation du nombre de captures sportives. Le déclin des populations de saumons reflète la situation qui prévalait sur un grand nombre de rivières d’Amérique du Nord en 2014 suscitant un tollé général et incitant le ministère des Pêches et des Océans à annoncer la mise sur pied d’un comité consultatif ministériel chargé de mener des consultations et de recommander des mesures concrètes.  

En réaction aux conseils du comité consultatif ministériel, Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé que les pêcheurs sportifs dans les Maritimes seraient tenus de remettre à l’eau tous les saumons capturés et que seuls les hameçons simples sans ardillon seraient permis. « Il est essentiel d’harmoniser les pratiques sur les rivières à la frontière entre le Québec et le Nouveau-Brunswick comme la Ristigouche,  Patapédia et la Kedgwick où les mesures restrictives ne s’appliquent pas encore du côté québécois » ajoute M. Cusson.  Le comité consultatif se réuni mercredi le 13 mai à Québec.  Il s’agit du dernier volet des réunions intervenues précédemment à Halifax, Moncton et St-Jean (TN).

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec effectue un suivi rigoureux de l’abondance et de l’exploitation du saumon atlantique au Québec. En 2014, 19 173 saumons adultes ont été dénombrés dans les 36 rivières pour lesquelles des décomptes ont été effectués. Un total de 5 013 saumons ont été capturés par la pêche sportive, dont 3 670 étaient des madeleineaux (saumons ayant séjourné en mer seulement un hiver) et 1 343 étaient des grands saumons. En 2014, 56 % seulement des saumons ont été remis à l’eau comparativement à 60 % en 2013. Ces données sont incomplètes puisque la remise à l’eau des saumons ne fait pas l’objet d’une déclaration obligatoire.   

Selon le rapport récemment publié par le gouvernement provincial, la montaison de rédibermarins dans les rivières du Québec a connu un déclin de 49 % par rapport à la moyenne quinquennale. Les retours de madeleineaux, quant à eux, ont connu une baisse de 18 % comparativement à la moyenne quinquennale.   

Sur les 36 rivières sur lesquelles un décompte a été effectué, 11 seulement ont atteint ou dépassé le seuil de conservation. Un seuil de conservation est une limite fixée après la récolte combinée par les pêcheurs sportifs et les Premières Nations et au-dessous de laquelle, de l’avis des scientifiques, les montaisons doivent demeurer pour ne pas menacer la viabilité à long terme de la population. Pour avoir une montaison viable, le nombre de géniteurs doit demeurer au-dessus du seuil de conservation.

« La FSA et la FQSA continueront de faire la promotion de la remise à l’eau des saumons en tant que mesure de gestion très efficace, termine M. Cusson. Nous encouragerons les pêcheurs, à la lumière de l’abondance actuelle des stocks, à remettre à l’eau tous les saumons capturés afin de favoriser la viabilité à long terme de la ressource et de l’industrie de la pêche sportive. »


                                                                           -30-

La Fédération du saumon atlantique est vouée à la conservation, à la protection et au rétablissement des populations de saumons atlantiques sauvages et des écosystèmes dont elles dépendent pour leur bien-être et leur survie. La FSA regroupe sept conseils régionaux (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve et Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Maine et ouest de la Nouvelle-Angleterre). Les sept conseils régionaux protègent le saumon dans toute son aire de répartition en eau douce au Canada et aux États-Unis.
.

Personnes-ressources à la FSA :
Charles Cusson, directeur des programmes au Québec
514 926-1412
fsamtl@bell.net

Holly Johnson, gestionnaire de l’information publique : 506 529-1033 (bureau)
506 469-1033 (cellulaire) HJohnson@asf.ca
Pour lire cet article en ligne, aller à :

Suivez-nous sur Facebook :  https://www.facebook.com/AtlanticSalmonFederation
Sur Twitter :  https://twitter.com/SalmonNews
Pour voir des photos en haute résolution, consultez la galerie de photographies de la FSA : http://www.asf.ca/images.html